Le parc de la Jacques-Cartier, un ‘must’ lors de votre séjour au Québec!

‘3h45....le soleil daigne enfin à se montrer le bout du nez...rien de moins pour la 4e édition de la journée portes ouvertes des parcs nationaux du réseau Parcs Québec....Motivés par le beau temps et par le fait que les animaux sortent en général à cette heure, Jonas et moi partons en direction du Parc de la Jacques-Cartier (depuis le B&B La Marquise de Bassano, il faut calculer environ 35 minutes de route en voiture).


Le Parc de la Jacques-Cartier : ‘Le Parc de la Jacques-Cartier a été créé en 1981 afin de protéger un échantillon représentatif de la région naturelle du massif des Laurentides, au nord de Québec. En effet, le Parc permet aux visiteurs une incursion dans ce vaste plateau montagneux entrecoupé d’entailles profondes au fond desquelles serpentent des rivières aux eaux parfois calmes, parfois tumultueuses dont la Jacques-Cartier, la Sautauriski et la Cachée. La diversité de ses forêts permet d’abriter une faune riche et variée telle que; les trois (3) grands cervidés du Québec, le loup gris, le renard roux, le lynx du Canada, l’ours noir et le castor du Canada.’ Source- Sepaq, Journal national de la Jacques Cartier, version 2013-2014. Afin de maximiser nos chances d’apercevoir tous ces animaux, nous avons opté pour une balade au kilomètre 33. Pour nous souhaiter la bienvenue, la forêt avait sorti ses plus beaux atours! En effet, ses bouleaux jaunes et ses érables avaient revêtu pour l’occasion, leur magnifique feuillage de couleur vert-éclatant. Bien sûr, les moustiques tout contents de nous revoir étaient aussi de la partie! Bien que moins accueillants, ils ne nous ont pas gâché la randonnée pour autant! Nous avons fait, cette fois-ci, qu’une petite balade de trente minutes. Un ‘30 minutes’ qui toutefois fût bien chargé par la découverte et l’exploration de toutes ces nouvelles richesses, qui après un long hiver sous la neige, ont refait gentiment surface! Trop occupés à jouer ‘l’Inspecteur Gadget’ de la flore, nous n’avons malheureusement pas croisé d’animaux.
Ce n’est que sur la route du retour que nous avons aperçu, pour la première fois, un orignal mâle qui était couronné par un magnifique panache! Monsieur qui était beaucoup trop occupé à engloutir son repas, n’a même pas constaté que nous étions là, bouche béante, à le prendre en photos. Après plusieurs longues minutes à le contempler, il a tranquillement repris sa route....WOW....mais ‘ce n’est pas fini, ce n’est qu’un début’, quelques minutes plus tard, nous sommes tombés face-à-face avec une maman orignal et son faon. Plus que satisfaits, jamais nous nous sommes doutés que nous allions apercevoir ce qui suit....arrivés à l’accueil, au km 10, sur notre droite se trouvait nul autre qu’un C-A-S-T-O-R!!!! Toujours pas impressionnés (es)? Que diriez-vous si je vous parlais qu’en plus à notre sortie nous avons rencontré un ours! Je vous vois entrain de dire : ‘elle exagère celle-la?!’ Eh bien, j’avais prévu le coup! Vous pourrez le constater par vous-même sur les photos affichées ci-bas! Insatisfaits (es)? Je vous invite à vous rendre directement sur les lieux! Vous pourrez être agréablement surpris (es)! Bonne découverte et surtout, n’oubliez pas votre appareil photos (et anti-moustiques, préférablement sans DEET)! Pour obtenir plus d’informations sur les parcs du Québec, vous n’avez qu’à cliquer sur le lien suivant : http://www.sepaq.com/pq/

Véronyc